La Paz à travers la nourriture – deuxième partie.

En soit les plats pourraient être mangés n’importe quand, mais chaque fête de l’année a sa tradition. Je me suis aussi déjà fait dire que c’était pas le temps de manger quelque chose. Si au Québec on peut comprendre que ça ne soit pas stratégique de manger un râgout en plein mois de juillet (la chaleur pis toute), ce n’est pas vraiment un argument qui tienne à La Paz, le climat est plus ou moins toujours pareil. Même l’histoire des aliments de saison n’est pas vraiment un argument (aujourd’hui du moins), parce que les légumes sont généralement peu en abondance dans les plats et tout est une variation des choses suivantes :

Féculents:
Patates, riz, pâtes.

Viandes:
Porc, Poulet, Boeuf, (agneau-genre 1 seul plat est fait avec ça), oeuf

Condiments:
Huile, Cumin, Sel, Poivre, Persil, Aji ou locoto (piments piquants), Arachides, Ail.

Légumes:
Onions, Tomates, Piments (doux), Concombre, Carrote, Haba, Petits pois

BONUS:
Fromage frais
Chapelure basique (pour ne pas dire « miettes de pain »)

Je n’exagère même pas (bon j’oublie peut-être une ou deux choses). Mais attention! J’adore la nourriture de La Paz (je dis La Paz parce que chaque région du pays a ses menus spécifiques. Particulièrement, ce qui est mangé ici est assez différent de ce qui est mangé en amazonie) et même si les ingrédients semblent peu élaborés, les combinaisons sont quand même diverses.

Quelques jours spécifiques de l’année et leurs plats « appropriés »:

ALASITAS – PLATO PACEÑO

Le Plato Paceño (Plat de La Paz) est le plat typique d’Alasitas. Alasitas est au cours du mois de janvier et certains reconnaitront cette fête comme « le festival des petites choses » dont j’ai déjà parlé. En gros, les gens achètent des versions miniatures de ce qu’ils souhaitent avoir/accomplir pour l’année à venir. Certains objets sont symboliques (une figurine de crapaud pour la chance), d’autres littéraux (du matériel de construction pour une maison, un diplome, un passeport).Certaines choses on taussi un rituel spécifique associé : si tu veux un copain/une copine, quelqu’un doit te DONNER un coq/une poule.

Le plat typiqe d’Alasitas, si on met de côté les patisseries miniatures (vraiment cutes!), c’est le Plato Paceño. Sa version tyique: maïs en épi, habas (un type de fève), patate, fromage frit. Sa version « moderne »: même chose, mais avec un morceau de viande en plus.

Plato Paceño version typique

Le mois de janvier est un moment de l’année ou les récoltes sont rares, mais où le mais, les habas et les patates sont de saison. C’est aussi un plat généralemente partagé aptapi style c’est à dire un sorte de potluck où chacun apporte un élément pour le partage avec les autres. Genre, je cultive des patates alors je fournis les patates et mon voisin qui fait du fromage amène le sien.

TODOS SANTOS, AJI DE ARVEJAS

Todos santos, le jour où les morts revienent sur terre pour 24 heures et en profitent pour manger à travers des vivants (j’expliquerai dans un autre post parce que c’est un peu plus complexe).

Il faut manger a midi pile le 1 novembre et le plat typique c’est une genre de soupe de pois chiche. C’est ben bon.

Source: https://i0.wp.com/www.opinion.com.bo/opinion/suplementos_fotos/2012/0208/020628_600.jpg

NOËL: PICANA ET CHOCOLATADA

A Noël, le plat traditionel est la Picana : 3 sortes de viande (Porc, poulet et bœuf) servies dans du bouillon avec des légumes, patates et tunta. Picante! et aussi vraiment bon.

 

Le plat est servit le 24 décembre au soir.

Dans ma famille, la tradition est plutôt de faire une chocolatada. Cela consiste en une casserole de chocolat chaud, servit avec une variété de panetones, des gâteaux aux fruits confits se présentants sous diverses formes.

Dans le quartier populaire où j’habitais, le 25 au matin, le voisinage organise un chocolatada pour les enfants. Ils servent des chocolats chauds, des salteñas et organisent des jeux pour les enfants.

SEMANA SANTA : HUMINTAS ET QUESO HUMACHA

Apparament que historiquement, ce sont deux plats typiques de la semaine sainte puisqu’ils sont sans viande. Je ne peux pas corroborer (je n’ai jamais étée à La Paz pour Pâques), mais l’info vient d’un spécialiste!

Les humintas (à gauche) : une pâte de maïs  un peu sucrée, enveloppée d’une feuille (de maïs dans ce cas, dans d’autres pays ils le font avec des feuilles de bananier) cuit au four. C’est bon, mais assez lourd et pâteux. Je n’en mangerait guère 2 de suites.

Le queso humacha (à droite) est un plat que je n’ai pas mangé souvent, et toujours dans un restaurant. C’est une sauce à base de fromage, servie avec des patates et du maïs.

Le seul autre plat végétarien de Bolivie vient du Pérou: les Papas a la huancayna. JE SUIS UNE FAN.

20151115_160120

Sauce aux arachides, patates bouillies, salade, fromage frais, oeuf cuit dur et tranches de tomate.

Des plats bonus!

PIQUE A LO MACHO

Source: http://cochabandido.blogspot.com/2014/10/gastronomia-feria-del-pique-macho-domingo-26-bolivia.html Un plat qui, a ma connaissance, n’a pas d’occassion spéciale mais qui est, dans sa forme classique, IMMENSE! (Genre, pour 4 personnes).

Récement il y avait un festival du Pique Macho à La Paz. Je ne suis pas allée, mais la description de l’événement laisser présager quelque chose d’intense: 50 bolivianos (à peu près 10$) pour un coupon valide pendant 1 heure. C’est all-you-can eat pendant ce temps, mais il faut absolument terminer son plat pour en commander un autre, et il est interdit de partager.

Merci, mais je vais attendre a la semaine prochaine, payer la moitié du prix et d’avantage apprécier mon repas tout en mangeant probablement la même quantité.

FALSO CONEJO

Litteralement, faux lapin. En effet, y’a pas une once de lapin dans ce plat là. Je ne sais pas trop pourquoi on parle de lapin, généralement c’est que le plat original devrait être fait avec du lapin, sauf que dans ce cas-ci j’ai jamais alors vu le vrai plat. Dans le cas du Lechon par exemple,

IMG_1503

On parle de porc cuit au four. Le falso lechon  c’est le même porc mais au lieu d’être cuit au four il est cuit dans la poêle.

En tout cas, tout ça pour dire que le falso conejo c’est de la viande de bœuf en tranche assez mince cuite dans une sauce a base d’aji, d’onions et petits pois.

PARRILLADA

Je terminerais cette liste avec les parrilladas, événements-barbecues où la viande est à l’honneur!

Une parillada n’en n’est pas une si tout le monde n’a pas dans son assiette toutes les choses suivantes:

Un bon morceau de poulet, des saucisses, un bon morceau de viande de boeuf, des abbats (généralement des trippes, moi je passe mon tour merci beaucoup, ça en rend d’autres heureux!) et l’accompagnement: arroz con queso. Desfois on peut apperçevoir un bout de tomate ou laitue.

 

 

Quand les étrangers s’en mêlent, on fait des salades et griller des piments, aubergines, etc.

Une fois, il y avait un ananas entier sur le grill. C’était vraiment bon!

PROVECHO, c’est l’heure du lunch! (Et malheureusement, je vais manger des restants de spaghetti, rien de vraiment bolivien)

Publicités

Commentez, parlez-moi!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s